top of page

des échos

Claudio
Violaine

Créer un livret avec annebé fut une expérience intense; il surgit de ces heures de travail en commun une complicité inattendue, un plaisir presque enfantin, et surtout des mouvements affectifs puissants; au bout de l’expérience se notent des émotions parfois contradictoires : par exemple une profonde satisfaction mais aussi une certaine fatigue, et l’on peut supposer que son travail auprès de plusieurs personnes consécutives est pour annebé aussi exigeant que celui d’un thérapeute.
L’objet final est plein de charme et de beauté; celles et ceux à qui je l’ai montré, ou offert, m’en ont loué sans exception les qualités, sur le plan de l’idée, du graphisme, de la composition. Et si j’ai reçu moins de retours personnels que ce à quoi je m’attendais, c’est sans doute que l’exposition de l’intime peut embarrasser qui n’a pas partagé ce passé. Mais peu importe le nombre de témoins, l’étape du “biographisme” aura été aussi enrichissante que nécessaire.


 

Nous souhaitions offrir à ma belle-mère pour ses 90 ans les services d’un/e biographe, lui permettant de rappeler ses souvenirs et de les partager ensuite avec sa famille. Le projet était risqué, cette dame n’ayant pas l’habitude de parler d’elle. Annebé a fait un travail remarquable et a manifesté un grand talent, tant sur le plan humain qu’artistique. Elle a su mettre en confiance son interlocutrice, la rassurer et mettre en valeur ce qu’elle lui disait. Le résultat, en l’occurrence une plaquette d’une cinquantaine de pages avec de nombreuses photos, une très belle mise en page et une composition originale est d’une grande qualité, elle restitue la personnalité, presque la voix de cette dame, avec humour et délicatesse. Ce fut une belle aventure humaine.

Mathilde
Claire

Pour remercier mes parents d’une semaine de vacances qu’ils offraient à l’ensemble de leur descendance, j’ai  demandé à annebé de confectionner un jeu de ”cette famille”. Elle m’a aidé à cerner les différentes possibilités de construction : les contraintes et les libertés… et hop… libre cours à ma créativité !

Avec l’aide d’une de mes filles – c’est plus riche et plus drôle à deux et un vrai bonheur de partager cela – nous avons imaginé les 7 familles les plus inspirantes relativement à l’histoire de notre famille et leurs 6 personnages récurrents : l’initiateur, le mordu, le « Oh moi jamais », le dilettante 1, le dilettante 2 et les rassemblés. Nous nous sommes bien amusées toutes les deux. Ensuite nous sommes parties en quête de photos qu’annebé a dû parfois retravailler (elle est perfectionniste, c’est là son moindre défaut) pour qu’elles soient les plus intéressantes, les plus lisibles, les plus jolies possibles ; elle a été très méritante car notre matériel photographique était de qualité très très inégale !

Le résultat nous a comblées et mes parents ont été très émus. Ils en sont très fiers et le montrent à tous leurs amis; c’est comme un album photos avec des dimensions supplémentaires : l’humour, l’histoire des passions qui se transmettent, se rejettent parfois, bref, circulent, irriguent une famille.

Quand nous nous retrouvons, nous jouons ; à tout âge… et surtout au-delà de 85 ans - l’âge de mes parents - l’entraînement de la mémoire immédiate est un sport bienfaisant. Les cartes sont devenues des sources de plaisanteries entre nous. Ce jeu rassemble l’histoire de notre famille en en proposant une lecture distanciée et on peut aussi dire qu’il fait date !

Merci annebé de nous avoir ainsi accompagnés avec créativité, professionnalisme et ce mélange si heureux chez toi de fantaisie et de rigueur.

D'un après-midi passé avec annebé est né cet ”Entre-tiens avec Claire”. C'est un recueil fidèle de ce que je lui ai confié de mes passe-temps favoris, ponctué de beaucoup de photos saisies au vol.
La mise en page est très vivante autour des mots et ma surprise a été totale de la restitution de notre dialogue mis en chapitres et chaque fois éclairé par ses titres ”jeux de mot”...
Un beau petit carnet.

M.-France et Olivier

Merci à annebé de nous avoir un peu poussés dans nos retranchements pour un
résultat que nous avons, aujourd’hui, plaisir à relire et à partager avec nos amis de passage.

N’hésite-t-on pas toujours à ”se raconter” ? Du moins, nous n’y étions pas disposés ! Mais l’idée de faire parler la maison elle-même était, quant à elle, acceptable !

C’est ainsi que annebé est venue passer une petite journée chez nous et que, parcourant la maison et nous interviewant avec une curiosité mêlée de discrétion sur ce qui retenait son attention, nous nous sommes finalement racontés par meubles, tableaux ou autres objets de décoration interposés !

Après son départ, nous restions un peu perplexes de savoir ce que pourrait donner ce melting-pot de données et de photos recueillies au cours de notre petit périple… mais la première mouture reçue nous rassura pleinement sur les capacités de synthèse et de mise en page (textes et illustrations) d’annebé, sa sensibilité lui ayant permis, en amont, de prendre la mesure du contexte.
Il ne restait donc plus qu’à faire les derniers ajustements nécessaires avant le bon à tirer… et c’est ainsi qu’est né ”La Tourasse : un tour des propriétaires” dont nous avons été heureux de pouvoir confier un exemplaire à chacun de nos enfants et petits-enfants.

Françoise

Être biographe.

C‘est rédiger le plus souvent la vie de personnalités célèbres dans les milieux historiques, scientifiques, littéraires, artistiques ou autres, telles que celles dont la vie reste un exemple pour tous.
C'est pourquoi j‘ai été surprise et étonnée que mes enfants me demandent de plonger dans mes souvenirs afin d'en faire un livret. Que d‘émotions au cours de ces échanges qui ont permis de retrouver ces moments enfouis mais non oubliés.

Il s‘est établi un climat de confiance mutuelle qui a permis de revenir sur le parcours de tant d‘années avec des périodes heureuses et d‘autres moins.

Je pense que cela a été possible grâce à la personnalité de la biograph(ist)e qui a fait son travail avec autant de discrétion que de délicatesse et que je remercie de tout cœur pour ce bilan et sa personnalité exceptionnelle. 2017

Martine

Quand annebé m’a proposé ce « retour sur moi-même » je pensai n’avoir pas grand-chose à raconter, je ne voyais pas du tout quelle forme tout cela pouvait prendre. Quelques semaines plus tard, après avoir beaucoup parlé avec elle, sauté un peu du coq-à-l’âne, plongé dans mes souvenirs proches ou lointains et dans des cartons où s’entassaient des photos parfois oubliées, annebé m’a apporté le résultat de son travail.
Quelle surprise : il s’agissait bien de moi, de mon histoire, de mes centres d’intérêt (même si mes enfants et mes petits-enfants y sont moins présents que dans mon cœur) mais transfigurés et mis en v
aleur par la grâce… et le travail d’annebé.
Merci à elle.
2017

Marianne

Un pass’age à la dizaine supérieure en douceur, grâce à annebé. J’ai lu et relu le passeport, le sourire aux lèvres, un certain nombre de fois pour ne pas laisser échapper les clins d’œil tout en finesse, tant dans les illustrations que dans les textes. Souvenirs, souvenirs qui remontent... Mes amis se verraient bien eux aussi « pass’âger ». Septembre 2017

Catherine

Super, ce jeu de Memory-généalogie comme cadeau ! Ça « branche » toute la famille, les petits comme les grands, c’est vraiment le cas de le dire. De 4 à 99 ans, tout le monde joue et se régale… et situe et raconte et questionne.
Et moi grand-mère, je sème des petites graines pour l’avenir, donnant à mes enfants et petits-enfants le goût de « chatouiller la radicelle » (comme le disait un de mes grands-pères , celui-là même qui m’a transmis sa passion de la généalogie)… En plus, la qualité de la réalisation est telle que les générations futures y joueront encore; la chaîne n’est pas prête de s’interrompre et c’est ça le sens et l’essence même de la généalogie !
Décembre 2017

Huguette

Que de jeux de mots dans La Cocotte en folie, qui malheureusement ne paraît que certains vendredis ! Sourires et fous-rires en pagaille : les rédacteurs se sont déchaînés dans cette édition « spéciale nonagénaire ». Et, moi qui suis lectrice fidèle du Canard enchaîné, je retrouve dans ce Canard personnalisé (devenu Cocotte) l’ironie mordante du journal que j’apprécie tant. Un chaleureux merci à annebé pour toutes ses astuces verbales et de mise en page, qui se nichent dans les moindres détails et pour avoir su monter pour mon anniversaire ce beau projet familial, collectif/participatif. Juin 2018

Marie et François

Un jour nous est parvenu un joli cahier dont le titre nous a intrigués…  « Notre histoire par Bonpapa et Mame ».… Nous pensions que notre histoire était écrite et nous était offerte en cadeau par l’aînée de nos seize petits-enfants, Charlotte, au nom d’eux tous. Mais à la fin du petit carnet qui esquissait quelques souvenirs, une phrase nous a mis en alerte : « Vos petits enfant aimeraient connaître votre histoire… à vous de prendre la plume et de nous la conter. » Suivait la mise en contact avec annebé, biographiste.
- Première réaction : perplexité.
- Deuxième réaction : nous n’avons rien d’autres que les anecdotes déjà souvent rabâchées dont les célèbres bêtises de Bonpapa dans sa prime jeunesse.
- Troisième réaction : laissons venir, ils oublieront peut-être… c’est bien trop compliqué pour nous. Mais la relance de Charlotte est arrivée : « Vous devez vous mettre au travail !»…
- Quatrième réaction : laissons venir annebé, on verra bien, cela sera vite fait puisqu’on n’a rien à dire.
Et annebé vint …
avec son petit appareil photo et un enregistreur qui nous intimident un peu, elle enregistre nos propos incohérents, pas chronologiques du tout, et nos paroles se bousculent. Tiens nous avons des choses à dire ? 60 ans de vie commune et les souvenirs.
Marie a souvent la mauvaise idée de raconter la vie de François plutôt que la sienne. annebé ne semble pas trop effrayée par ce désordre, nous aide à sortir de nos errements avec discrétion, nous invite à retrouver photos et documents enfouis depuis des décennies. Le travail commence seulement.
Oui, cela nous a semblé être un gros travail et nous vivions tout à coup sur la planète enfance, jusqu’à notre rencontre.  
annebé nous témoigne beaucoup de patience. Elle nous présente un premier jet ou nous voyons apparaitre sa façon artistique, esthétique, originale de présenter nos petits propos décousus  pour en faire de l’attrayant à lire et à voir. Courage les amis ce n’est que le tout début !
Pause de Noël, la procrastination prend le dessus…  annebé patiente mais … rmise de l’ouvrage sur le métier. Nous grattons notre mémoire, des souvenirs de plus de 80 ans remontent à la surface. annebé veille, retrouve elle-même des éléments généalogiques de nous inconnus. Elle aime l’ordre et la précision. Merci annebé.
Et c’est ainsi que n’ayant rien à dire, annebé nous concocte un petit carnet à double entrée (idée géniale d’elle), 48 pages pour Mame, 48 pages pour Bonpapa et en page centrale notre romantique rencontre.
Quelques ajustements entre nous trois et le jour officiel de la remise aux petits enfants… C’est émouvant, chacun se recueille en feuilletant son exemplaire. On sent qu’il se passe quelque chose à la qualité du silence.
Merci annebé, merci les petits enfants. Vous nous avez aidé à faire passer le vie, la nôtre, celle de nos ancêtres, le sang et la sève continuent à rouler dans chacun de vous qui serez aptes à transmettre. Belle expérience.
Mai 2019

 

Isabelle

annebé a su écouter avec empathie des histoires si importantes pour notre famille. Les voix portant ces histoires ont bercé toute notre vie et leur consignation dans un carnet illustré nous permet de garder pour toujours cette mémoire si passagère que nous perdrons inéluctablement. La tendresse de l’écoute a transformé un moment craint par mes parents en un échange agréable suivi d'une plongée commune dans les archives familiales. À cette occasion, nous avons pu découvrir d’anciennes photos qui nous n’avions jamais vues. Et lorsque mes parents ont reçu le travail final, pour une fois, ils sont restés muets et ma présence est devenue superflue. Alors je me suis éclipsée et Maman a fait la lecture de leur vie commune à Papa qui ne voit plus très bien. Et je crois savoir qu’elle la lui fait très régulièrement… Juillet 2019

Isabelle et Michel
Roman
Alyse
Annick
Martine
Mylène…
… et Aurélie
Anne et Richard
Benjamin
Denis et Mathilde
Marie-Pierre
Marie-Odile
Gwénola et Cie
Michel
Jeanne et…
Marguerite et Lucie
Jeanne
Kakie

Le guide Michel : un projet mené tambour battant. Au départ l’envie de réaliser un cadeau familial pour les 70 ans de mon mari. Ses enfants ne souhaitaient pas participer à un album de photos classique. Connaissant les travaux d’annebé, j’ai pensé faire appel à ses bonnes idées. Après une écoute attentive de mon projet et une intense réflexion elle a trouvé cette idée lumineuse : un guide Michel pour le Michel. J’ai été enchantée par cette idée sur le moment, mais j’avais des inquiétudes, comment mobiliser la famille, les amis pour écrire dans le style d’un guide touristique ? Je dois avouer quelques petites insomnies, mais c’était sans compter sur les conseils et l’énergie inépuisable d’annebé. Elle a commencé à me fournir les premiers éléments, la trame du guide et à produire des textes, des illustrations, une mise en page et la magie s’est opérée, nous sommes rentrées dans le moule et nous avons vaillamment rédigé le guide du voyage insolite au pays du M****. Le secret a été bien gardé. Le plus difficile a été d’écrire, de récupérer des photos de faire des points réguliers avec annebé sans que Michel ne se doute de rien. Épuisant la vie d’agent secret, qui dérobe des documents, prend les photos la nuit, organise des réunions secrètes avec sa complice, et invente des rendez-vous chez les médecins….
Le résultat était au rendez-vous et quel plaisir de se retrouver autour de ce « travailoeuvre » !
| Je laisse la parole à Michel : très agréable surprise que ce guide. Au départ en ouvrant le paquet, j’ai pensé qu’Isabelle m’avait trouvé Dieu-sait-où un guide Michelin d’un coin portant mon nom, tellement l’aspect physique du produit était trompeur. Un vrai guide Michelin ! Je trouvais ça chouette, une petite attention sympa, sans plus. Il a fallu qu’Isabelle me fasse ouvrir le guide pour que je comprenne le projet, et que je découvre l’ampleur du travail fait, par Isabelle, la famille, et bien sûr la spécialiste (biographiste), annebé, que je ne connais pas… pour l’instant. Excellent, je n’ai qu’une envie, c’est faire un guide touristique pour Isabelle ! Décembre 2019

Comment entamer sa trentaine de plus belle manière ? Je connaissais le travail d’annebé pour avoir contribué à quelques réalisations, familiales notamment. Une position de rédacteur/documentaliste qui m’avait à chaque fois procuré un plaisir certain. Mais cette fois-ci, inversion des rôles pour devenir le sujet principal d’un quotidien sportif. De la Une à la Der, 12 pages de… moi, en photo, en titre, en brève, en dossier, en scoop. Le tout sur un canard plus vrai que nature, délicatement mis sous blister histoire de rendre l’objet encore plus exceptionnel.
Éclats de rires et souvenirs se succèdent à la lecture du journal grâce à une imagination débordante du comité de rédaction, largement composé d’amis de longue date. Des contributeurs tout aussi enthousiastes que moi au moment de prendre en main l’objet ; pas peu fiers de retrouver leurs quelques signes envoyés par mail mis en page de façon magistrale. C’est peut-être cela le plus savoureux dans ces éditions « annebé », la joie partagée par tous, concepteurs comme lecteur final, autour d’un objet unique et entièrement personnalisé.
Juillet 2020

J’ai suivi le travail consistant à écouter le recueil des événements qui ont jalonné la vie de ma mère, Colombe. Trois jours intenses. Puis il a fallu récupérer des photos. Et trier, et... quel travail !
Ensuite, il y a eu la conception du livret... encore du travail. Et annebé se demandant si les retranscriptions seraient appréciées, si elles seraient à la hauteur des attentes.
Alors OUI, pas de doute, quel superbe travail à tout point de vue. Et merci.
Décembre 2020

Alors que je me posais depuis longtemps la question de savoir que faire du récit de la vie de ma mère entrepris depuis des années, j’ai eu la chance par le biais du bouche à oreille d’entendre parler des compétences d’annebé. Comme un déclic l’évidence m’est apparue, j’allais lui confier mon travail.
Une personnalité agréable, pleine de finesse, une grande écoute, un talent de graphiste, des idées inattendues, des trouvailles pour valoriser l’ensemble. Aujourd’hui alors que le fruit de notre collaboration est entre mes mains me voilà comblée au-delà de mes espérances. Merci anneb
é. Janvier 2021

annebé, vous avez su par votre écoute, votre délicatesse su capter les émotions que je voulais partager avec les gens que j'aime.
En découvrant mon « jeu de cette famille » les réactions attendues furent au rendez-vous : rires, pleurs, sourires !
Grâce à vous, ce jeu accompagnera nos futures générations ! Je vous en remercie infiniment.
Janvier 2021

Je voulais vous remercier pour ce « coq à l’âne », petit livre de mes souvenirs... Tant pour ces moments partagés avec vous, ces souvenirs revenus au fil de mes mémoires enfouies et que vous avez dénichées, que pour vos recherches, les petits « trucs » que vous avez trouvés ici et là d'après mes dires et la façon dont vous avez « tressé » le tout ensemble.... Un grand très grand merci, mes filles vont ainsi « apprendre » leur mère ! Et... bravo ! Mars 2021

Du coq à l’âne ! C’est exactement ainsi la raison pour laquelle ma sœur et moi nous trouvions démunies lorsque nous tentions d‘interviewer notre mère sur sa famille et son histoire.. elle passe sans arrêt du coq à l’âne. Notre patience, déjà érodée comme filles interrogeant leur mère, a fini par s’amenuiser. Après plusieurs échecs, nous avions mis notre projet de côté… jusqu'à ce que mon amie « Anne du dessous »  me parle de ce métier incroyable, fièrement créé et représenté à ce jour par une seule femme – sa voisine du dessus – la biographiste « Anne du dessus » qu’elle m’a présentée.
Un monde de possibles s‘est ouvert et grâce au doigté, la rigueur, l‘empathie, la persistance, la créativité d‘Anne du dessus (annebé donc), l’œuvre unique « Du coq à l’âne » a vu le jour.
annebé a su tisser une toile ravissante entre les anecdotes qui font vivre les jeunes années de notre mère, nous faisant découvrir des personnages haut en couleur et les caractères qui ont forgé le sien. Notre mère quant à elle s‘est tellement prise au jeu (qu‘annebé lui a fait jouer de main de maître) qu‘elle veut faire un tome 2 !
Merci annebé alias Anne du dessus, merci !
Mars 2021

Avec la découverte de ce savoir-faire de biographiste de notre voisine-du-d‘ssus, l’opportunité était trop bonne de concocter une cadeau hors norme pour les 50 ans de mariage de nos parents et beaux-parents. Après un entretien de description et de contexte, l’idée était trouvée : un Match revisité ! La réalisation de ce numéro spécial jubilé a été une réelle expérience positive. annebé sait sublimer des photos anodines en les associant et en racontant l‘histoire avec une bonne touche d‘humour et de sensibilité.

Le rendu est mémorable, c‘est un réel diffuseur de plaisir à découvrir, à oublier dans un coin et à relire plus tard. Aucun détail n‘est mis de côté et on en découvre à chaque relecture.

C’est un cadeau original, personnalisé, touchant, et unique.

Nous recommandons fortement cette expérience et espérons bientôt collaborer à nouveau avec annebé. Encore un grand merci. Octobre 2021

annebé a tout de suite compris l’esprit dans lequel nous souhaitions créer ce vrai faux journal de 1861 destiné à fêter les 160 ans d’un restaurant à Suresnes.
Elle a su réunir force de proposition, exigence et créativité, le tout avec beaucoup de réactivité. Sans jamais céder à la facilité et en gardant un œil très très vigilant jusqu’au moindre détail de la fabrication, elle a réussi à donner vie à un très bel objet qui a interpellé et séduit tous ses lecteurs
. Août 2021

À la demande de mes enfants et petits-enfants annebé m’a prié de venir la rencontrer pratiquement toute une journée pour recueillir les éléments d’une biographie. Il a fallu ensuite retrouver et collecter de nombreux souvenirs et documents.
Ce fût un rude travail également pour moi. Mais tout à fait passionnant : faire revivre des éléments de sa vie, retrouver de nombreux souvenirs ....
Le résultat est un document remarquable en tous points : un texte nerveux, une belle présentation graphique avec des photos et dessins élégamment disposés.
De nombreux lecteurs amis l’ont fortement apprécié. Très beau travail qui intéressera sans doute jusqu’à mes arrières-petits-enfants à la fin du siècle !
cembre 2021

ET… Merci annebé pour toutes les belles émotions qu’a suscité ce parcours de création et pour toutes celles qu’elles font et feront vivre encore à toute la famille.
Tu as tout d’abord très bien su écouter mon père, lui poser les bonnes questions, respecter son rythme. Tu as même réussi à lui faire raconter des choses qu’il ne nous avait jamais dites et que nous avons découvert.
Tu as su composer avec toute cette matière une forme tellement juste : c’est un objet qui reflète à la fois parfaitement bien la personnalité de mon père et qui montre aussi ta présence comme auteure ! Une forme qui laisse à la fois se déployer son histoire et ta créativité.
cembre 2021

 

Suite à un carnet retraçant sa vie, mon père a souhaité un complément pour parler de deux derniers événements marquants : son entrée en Ehpad et son veuvage.
annebé l’a donc à nouveau rencontré et transformé leur deuxième rencontre en une surprise : un vrai-faux La Croix pour ses 95 ans, à lui, très fidèle lecteur de ce quotidien !
En le découvrant à la date anniversaire (bravo pour les délais impératifs !), quelle ne fut pas sa surprise à la découverte des rubriques traditionnelles : une Une dont il était le héros, un édito explicitant la démarche aux lecteurs, une double intérieure regorgeant de petites rubriques présentant joyeusement la vie de famille. Deux grands articles reprenaient son expérience dans l’établissement : un ton direct, sans apitoiement, témoignage de la vie réelle dans ces collectivités. Comment y vieillir, encore découvrir, créer, rencontrer et toujours prier ? Le chagrin des deuils et le bonheur des naissances côtoient les souvenirs en dernière page. On referme ce journal une fois distribué aux proches, ému et souriant. Il a fait son office : donner des nouvelles ! Et replié, il se glisse dans le premier carnet (Henri et le Mektoub), car c’était bien là son destin…
Mai 2022

 

Dépositaire de photos de famille, de généalogie et des récits de ma mère au fur et à mesure de son avancée dans l'âge, j‘éprouvais la nécessité de l’écrire et de transmettre tout ceci dans un livre qui refléterait au plus près une histoire que je n’avais pas connue.
Séduite lors d'une présentation de son trav
ail à une réunion associative, j’avais ce projet depuis un petit moment. Et puis, je me suis décidée.
Et voilà, un an après, le livre est là. Il est beau, précis, simple et court, donnant l’envie de le lire, de le feuilleter, racontant la petite histoire au regard dans la grande histoire, replaçant les lieux de vie, reprenant des anecdotes familiales, mettant en valeur les photos et retraçant une chronologie des évènements au départ assez confuse.
Qualité professionnelle, me dit-on. Et c’est bien vrai. De la bel ouvrage, comme on dit !
Ce bout de chemin ensemble l’a été avec patience, rigueur et souci du détail, ce qui me permettait de continuer l’aventure et m’aura donné la satisfaction du travail abouti.     
Cette histoire est écrite. Aucun regret de m’être lancée.
Octobre 2022

Merci pour ces petits livres pleins d’humour et d’amour. Quand j’ai besoin de rire un peu, je les relis et ça marche à tous les coups ! (Dit Marie-Noëlle alias Mme Remue-Méninges) // Il y a un exemplaire pour chacun de nous aussi ? Génial ! (Disent les petits-enfants) // Merci pour cette création pleine de complicités de toutes parts. Mobiliser la fratrie pour rassembler les images et les anecdotes nous a permis de partager nos points de vue sur nos parents, a enrichi nos échanges, a été l’occasion de nombreux sourires et de quelques fous rires. La réalisation est de la belle ouvrage, et comme le dit le petit Nicolas, c’est un "souvenir qu’on va chérir". Merci annebé ! (Dit la commanditaire de M. Trouvetout et Mme Remue-Méninges) Janvier 2023

J’ai entre les mains, depuis de nombreuses années, hérité de ma grand-mère Suzanne Lyon, un grand cahier à dessin patiemment garni de photos de son enfance (fin du 19e siècle) jusque dans les années 1940. Héritage précieux, sur le désordre duquel ma mère avait apporté un certain nombre d’annotations manuscrites permettant de situer les lieux, les personnes, les années.
J’ai demandé à annebé de m’aider à en faire réaliser des copies en
fac-simile, pour pouvoir conserver ce cahier et l’offrir à mes cousins. Le résultat est au-delà de mes attentes : les reproductions et la mise en page sont parfaites. Les conseils et l’aide d'annebé ont été vraiment précieux, pour définir le mode de reproduction, trouver l’imprimeur compétent, suivre les étapes et traiter les fichiers numériques avant l’impression finale. Grosse émotion parmi mes cousins qui ignoraient tout de cet héritage. Et l’occasion de renouer aussi avec d’autres membres de ma famille, perdus de vue depuis des années. Un immense merci à la biographiste experte ! Mai 2023

Énormément apprécié le livre « L’évolution » sur la vie de ma grand-mère Marie-Jeanne.
Faisant le tour de tous ces petits récits, détails, anecdotes, que l’on se jure de consigner par écrit lorsqu‘on les apprend au cours des visites à Mamie, ce que bien entendu l'on ne fait jamais, et qui du coup s’estompe ou se mélange dans nos mémoires défaillantes.
Alors, enfin ! Merci annebé pour ce travail de collecte et de retranscription, superbement mis en page et illustré de photos et documents d’époque. Ce temps de collecte – auquel j’ai aussi été conviée – est précieux et rare, Mamie de presque 96 ans et ses trois petites filles, parenthèse de quelques jours dédiés juste à l’écoute et à l'échange.
Pour mes enfants, pour qui ce livre viendra compléter les souvenirs enfantins de leur arrière grand- mère, pour mon copain Yannick qui peut y apprendre les rudiments de la traction animale en agriculture, pour cette traversée du siècle, pour garder toute fraîche l’énergie de Mamie, pour se repérer dans la généalogie des grands oncles et arrières arrières grands-parents, et surtout pour avoir sauvegardé l’esprit et la vie de Mamie, merci annebé.
Avril 2024

Notre grand-mère est maintenant plus près des 100 ans que des 90… l’idée de l’interviewer pour écrire sa vie nous trottait dans la tête depuis longtemps. Nous adorons l’entendre raconter : avec son accent du Sud-Ouest, ses expressions, son humour, son inébranlable énergie. Mais comment faire ? Nous habitons loin, avons un travail très prenant… Nous connaissions bien le travail d’annebé, nous nous sommes dit : allez, puisque nous ne pouvons pas le faire seules… Mais la grosse surprise, l’énorme cadeau c’est que dans le livre réalisé par annebé nous n’avons pas trouvé un récit mais notre grand-mère elle-même. Notre grand-mère est là, absolument là, car annebé a su rester au plus près de son parler, grâce à une précieuse retranscription dont – si nous avions essayé de la réaliser nous-même – nous aurions été incapables. Car c’est un travail de « haute-fidélité », qui rend le portrait de notre grand-mère plus vivant que tout ce que nous aurions pu imaginer. Nous avons l’impression d’entendre sa voix, et, si nos potentiels petits et arrières-petits-enfants n’auront pas son accent en tête en lisant le livre, nous sommes sûres qu’ils ressentiront l’énergie de leur aïeule et en auront une image absolument authentique. Combien donnerions-nous pour avoir entre les mains un tel document sur la vie de notre arrière-arrière-grand-mère, par exemple ?
La richesse des éléments complémentaires, fruit de recherches extrêmement précises de annebé, ainsi que le soin apporté dans le choix des photos nous comblent. Sans parler de l’inventivité graphique, qui souligne et met en lumière. Cela fait de l’ensemble non seulement un portrait qui touche les proches mais aussi un très beau livre qui contextualise la petite histoire dans la grande Histoire. Un livre de la vie pour la vie.
Un tissage entre générations, un fil d’Ariane.
Pendant le processus de réalisation, annebé était en étroit contact avec nous et bien sûr notre grand-mère, la principale intéressée. Nous avons apprécié la compétence d’annebé à se mettre en lien avec chacune grâce à son écoute attentive et à adapter ses propositions aux besoins et aux attentes variées.
Nous avons fait imprimer un exemplaire pour chaque enfant, petit et arrière-petit enfant de notre grand-mère. L’exemplaire que nous possédons maintenant à la maison est lu et feuilleté avec grand intérêt par nos voisins et amis, et tous sont conquis par cet objet si complet et abouti – même ceux qui ne lisent pas le français – parce que c’est beau ! Le résultat est au-dessus de toutes nos attentes. Finalement, nous sommes très contentes de ne pas avoir eu le temps de le faire nous-même !
Avril 2024

 

Que d'émotions ! Pour mes 40 ans, à la découverte de ce jeu de cartes intitulé Jeu de cette famille, concocté par ma tante annebé avec la complicité de ma sœur L. et de mon conjoint G. 8 familles de 6 cartes, 48 cartes pour 48 personnes ou groupe de personnes fondateurs et importants, instantané-photo du jour de mes 40 ans, représentatifs de ces 4 décennies. 40 années de rencontres, ça commence à faire ! De mes arrières grands-parents à mes voisins-copains, tout le monde est là.
Je pleure et pleure à la découverte du jeu.... L’objet est très beau, raffiné et soigné jusqu'à personnaliser l’envers des cartes avec des motifs de feuilles de figuier, mon fruit préféré !
Pour l’instant je n'ai pas essayé d’y jouer réellement, je suis encore trop émue pour pouvoir « banaliser
» l’usage des cartes. Juste le regarder encore et encore, et le partager avec amis et famille, ceux qui justement y figurent ! La boucle est bouclée, merci à tous. Mai 2024

Apprenant le mariage de ma fille pour le 8 juin 2024, j’ai eu immédiatement le projet d’éditer un faux Canard enchaîné où seraient publiés les articles et les dessins des convives de la noce. Une gazette personnalisée à offrir comme cadeau de mariage à la place d’un livre d’or. Connaissant le travail de biographiste de annebé, je l’ai sollicitée pour m’accompagner dans cette entreprise audacieuse.
Dès notre première rencontre, annebé, très à l’écoute, m’a aidée par ses questions, ses remarques à préciser mes idées. Je me suis sentie totalement en confiance tant par son professionnalisme, sa rigueur avec son sens du détail que par sa créativité. Sa totale disponibilité, la pertinence de ses suggestions ont été un atout formidable.
J’ai eu beaucoup de plaisir tout au cours de la conception de notre journal : La Mouette déchaînée. Rassurée par annebé, je pouvais laisser libre cours à mon enthousiasme.
Les mariés et les journaleux en herbe ont été très impressionnés par la qualité du rendu. J’ai reçu beaucoup de compliments et de mercis qui sont à partager largement avec annebé. Notre collaboration fut riche, harmonieuse et complice. Vivement un autre évènement pour renouveler l’expérience.
Juin 2024

bottom of page